• Sharvanand Ramkaun de retour au No 5 alors que Toolsyraj Benydin ne veut pas quitter le No 15 pour le No 20
  • Stephan Toussaint passe du No 17 au No 12, faisant la place pour Clive Auffray

L’opération “Sanz Vitrinn” orchestrée au Mouvement Socialiste Militant (MSM) par “Lakwizinn” du Prime Minister’s Office semble faire face à des “makadam”, qui ont surgi durant ces dernières heures. Le Parliamentary Private Secretary (PPS) Toolsyraj Benydin résisterait à un parachutage à Beau-Bassin/Petite-Rivière en remplacement d’Anil Gayan, le ministre sortant du Tourisme privé d’investiture.

Lors d’une réunion tenue hier soir, le député sortant du Muvman Liberater a clairement fait comprendre qu’il est contre sa mutation au No 20. Le PPS sortant des circonscriptions 15 et 18 dit ne pas comprendre pourquoi c’est lui qui devrait changer de circonscription. « Inn tir Soodhun, inn tir Toolsyraj Benydin. Abe si tire, tir tou le trwa ! » a soutenu l’ancien syndicaliste, qui avait à ses côtés un groupe de partisans.

« Nou tou kone sa sirkonkripsion No 20-la pa fasil », a-t-il laissé entendre. Et d’affirmer que « mo konn sa sirkonskripsion No 15-la bien. Mo ferm lizie mo kone kot bizin ale. » Selon lui, son ascension politique dérangerait certains. « Mo kontan mo parti ML. Mo kontan MSM. Mo kontan mo Premye minis, Pravind Jugnauth. Mo pale Ivan Collendavelloo ek Pravind Jugnauth vinn perdi enn siez isi ! » a-t-il déclaré. Dans la circonscription No 15 toujours, « Lakwizinn » serait en passe de confirmer la candidature du dentiste Ismael Rawoo, avec Khalid Kasenally, le fils d’Abu Kasenally, dans la balance.

Par ailleurs, le député sortant Sharvanand Ramkaun est de retour à Pamplemousses/Triolet (No 5) après une incertitude ces dernières heures. Il devrait ainsi avoir comme colistier le ministre sortant du travail, Soodesh Callichurn. Ce matin, on confirmait que les trois tickets dans cette circonscription étaient en passe d’être finalisés avec le choix du troisième candidat fixé. Il s’agit d’un habitant de la région, le cardiologue Jairajsing Luchoo.

Autre permutation qui serait visiblement un autre “makadam” dans l’opération “Sanz Vitrinn” : le positionnement politique du ministre sortant des Sports, Stephan Toussaint. Ce dernier devrait confirmer son ticket à Mahébourg/Plaine-Magnien, laissant la place au Chief Executive Office de la National Empowerment Foundation, Clive Auffray. Le troisième ticket devrait revenir à Kenny Soobeersingh Dhunoo.

Par ailleurs, les circonscriptions 2 et 3 de Port-Louis demeurent un casse-tête à ce stade pour “Lakwizinn” du PMO, avec seulement trois noms en lice sur les six candidats potentiels. Abdullah Hossen, du ML, aurait confirmé son ticket au Port-Louis Central/Port-Louis Sud (No 2) alors que le flou persiste quant à ses éventuels colistiers. A Port-Louis Maritime/Port-Louis Est (No 3), le ministre sortant de la Santé, Anwar Husnoo, est , passé sur le quota des tickets du MSM et devrait avoir Mamade Alim Bocus comme colistier. Un autre candidat devrait être dépêché dans cette circonscription dans les heures qui viennent.
Autre situation compliquée : celle au No 9 (Flacq/Bon-Accueil). Seule la candidature de Vikash Nuckchedy aurait été finalisée jusqu’ici et “Lakwizinn” du PMO serait en quête de deux autres nouveaux candidats. Par contre, on laisse entendre depuis ce matin que le choix des trois candidats de Port-Louis Ouest/Grande-Rivière-Nord-Ouest (No 1) est finalisé, l’avocat Nilen Vencadasmy rejoignant le duo Dorinne Chuckory et Gilbert Bablee.