Muhammad Noor Ally Muzzaffar Al-Puttaroo, 19 ans, a trouvé la mort dans un accident de la route survenu hier soir sur la route Royale à Lallmatie. Cet habitant de Gokhoola, Piton, était au volant d’un 4×4 quand celui-ci a dérapé avant de finir sa course contre des rampes au bord de la route.
Outre la victime, son frère de 22 ans se trouvait lui aussi dans le véhicule accidenté. Des volontaires ont évacué la victime, grièvement blessée, à l’hôpital de Flacq, où le jeune homme a succombé à ses blessures peu après son admission. Son cadavre a par la suite été transporté à la morgue, où une autopsie devrait être pratiquée ce matin. Dans un premier temps, la police de Lallmatie croyait avoir à traiter ce cas comme un accident fatal. Or, une déposition consignée pendant la nuit au poste de Quartier-Militaire par un habitant de Phoenix, 23 ans, a changé l’orientation de l’enquête.
Le plaignant a indiqué être le propriétaire du 4×4 accidenté. Il avait rencontré un peu plus tôt Noor Ally Muzzaffar Al-Puttaroo, qui a fait part de son intérêt d’acquérir le véhicule. La victime avait pris un rendez-vous avec le propriétaire du 4×4 pour un “test drive” dans la région de Quartier-Militaire. Le jeune de 19 ans s’est présenté en compagnie de son frère avant de prendre place dans le véhicule. Le propriétaire, lui, était accompagné de son beau-frère de 16 ans. Arrivé près d’un champ de cannes, rue New Higginson, Noor Ally Muzzaffar Al-Puttaroo a sorti un sabre pour menacer les occupants du véhicule. Il a forcé le propriétaire et son beau-frère à descendre. Son frère et lui ont ensuite pris la fuite avec le 4×4 et ont par la suite fait un accident à Lallmatie.
Après avoir écouté le propriétaire du 4×4, une équipe de la CID de Quartier-Militaire, menée par le sergent Motee, s’est rendue à l’hôpital de Flacq pour rencontrer le frère de la victime, qui portait de légères blessures. Celui-ci a soutenu qu’il ignorait que son petit frère avait l’intention de commettre un délit. Il a été autorisé à partir après son interrogatoire sans qu’aucune charge ne soit retenue contre lui à ce stade de l’affaire. Par ailleurs, le véhicule accidenté a été examiné par la police scientifique ce matin pour déterminer la cause exacte de l’accident. Entre-temps, la police a appris que la victime était détentrice d’un Learner pour moto seulement. L’enquête se poursuit sous la supervision du Detective Inspector Moosun.