A une semaine du Nomination Day, le PTr a lancé sa campagne, vendredi, à la municipalité de Quatre-Bornes. Réunissant des partisans de diverses régions de l’île, cet événement a été l’occasion pour le leader des Rouges de critiquer le gouvernement et surtout de justifier certaines décisions prises sous le régime travailliste, dont le Hedging et le deal avec Airbus pour l’achat des nouveaux avions. Le temps est venu, dit Navin Ramgoolam, de reprendre le pays en main. « Bizin sanctionne l’amateurisme et la corruption de sa gouvernma-la », a exhorté le leader du PTr. En votant pour Arvin Boolell pour les partielles du 17 décembre, c’est voter pour le gouvernement de demain, estime le PTr.