Le lancement de Chili, forfait prépayé de Mahanagar Telephone Mauritius Ltd, a eu lieu hier au Link Hotel à Ébène en présence du ministre des Technologies de l’information et de la Communication Tassarajen Pillay Chedumbrum. Le président de la société Sanjay Garg a mis l’accent sur les « innovations » de son réseau.
Mahanagar Telephone Mauritius Ltd (MTML) axe sa nouvelle offre de téléphonie GSM autour du thème Spice up your life. Chili by MTML propose ainsi, selon le président de la société, une « alternative hot on technology, cool on pocket ». « MTML se pose comme une compagnie novatrice. Chez nous, nous vous payons pour recevoir des appels », a lancé Sanjay Garg.
L’offre Chili est une première dans le paysage des Technologies de l’information et de la Communication (Tic) à Maurice. Les abonnés de MTML bénéficient désormais d’un bonus exclusif de Rs 0,10 la minute lorsqu’ils reçoivent un appel venant d’un client des réseaux concurrents locaux. Idem pour les appels de l’étranger.
Chili se veut « compétitif sur les tarifs ». En outre, ses abonnés débourseront Rs 0,90 la minute lorsqu’ils appellent un autre abonné MTML. Les SMS ne seront facturés que Rs 0,50 et ce, a précisé Sanjay Garg, « malgré les mesures budgétaires ». De plus, les utilisateurs seront facturés Rs 2,70 la minute pour les appels vers autre réseau ou vers une ligne fixe.
Le ministre des TIC n’a quant à lui pas caché son enthousiasme à l’égard de ces nouveautés. « J’avais précisé à Sanjay Garg que j’osais espérer de la part de MTML une offre concurrentielle à la mesure de ce que le gouvernement cherche à atteindre avec le Budget 2012 », a expliqué Tassarajen Pillay Chedumbrum. « Ce lancement incarne notre confiance dans les fruits que devront porter la libéralisation de ce secteur… Ces tarifs seront les plus compétitifs du marché. »
Tassarajen Pillay Chedumbrum a par ailleurs insisté sur la contribution « phénoménale » du secteur des télécommunications à l’économie mauricienne. Selon ses sources, le dernier rapport statistique confirmerait les TIC comme troisième pilier de l’économie. « Le taux de pénétration de la technologie dans le pays a atteint 88,2 % cette année alors qu’un 2001, il n’affichait que 28,1 %. »
Le ministre a aussi salué l’investissement additionnel de Rs 22 millions de MTML, « une initiative qui atténuerait la crise et le manque de confiance ». Au total, la société indienne a injecté Rs 42 millions dans ce secteur. « Cet investissement devrait, outre créer de l’emploi, conduire à de nouvelles opportunités ».