Le président Prithviraj Roopun (Photo d'archives)

Le président Pradeep Roopun, qui procédait hier après-midi au lancement de Thrills, En haleine, Zistwar sispans, est revenu hier sur l’intention du gouvernement d’introduire la langue kreol au Parlement. Revenant sur une annonce faite par le ministre du Tourisme dans le cadre du Festival international Kreol, Pradeep Roopun a affirmé que la langue kreol « pou gagn so rekonesans avek so lintrodiksion dan Lasanble nasional ». Le ministre Lesjongard avait annoncé que le gouvernement et le Premier ministre se pencheraient sérieusement sur cette possibilité.

Pradeep Roopun avait fait cette remarque après avoir constaté que la collection de 33 nouvelles, chacune écrite par un auteur mauricien comprenait non seulement des textes en anglais mais également en français et en kreol, en ajoutant que « Rama Poonoosamy sera content d’entendre cette information ». En effet, sept nouvelles sont écrites en langue kreol légèrement différente de celle proposée par la “Grafi larmonie” puisque l’orthographe choisie comprend des accents sur le « e ».

Répondant au président de la République, Rama Poonoosamy a favorablement accueilli l’introduction du kreol à l’Assemblée nationale qui comprend des “parlementers”. « Toutefois au-delà de toutes les langues utilisées au parlement, le plus important reste la pratique de la langue de vérité », a-t-il dit.

La cérémonie d’hier après-midi comprenait également la lecture des extraits de certains textes et une analyse de quatre textes choisis par l’ex-président de la République, Cassam Uteem. Thrills, En haleine, Zistwar sispans est publié par la Collection Maurice, qui produit un livre de nouvelles sur un thème différent chaque année depuis 1994. Celui lancé hier par le président de la République était donc le 26e livre publié par Collection Maurice.