Le Premier ministre a réitéré son engagement de combattre le trafic de drogue au lancement du National Drug Control Master Plan 2019-2023, à l’ouverture de la 29e rencontre des Heads of National Drug Law Enforcement Agencies Africa (HONLAF), à Balaclava, le lundi 16 septembre.

« The Master plan has been developed for a safer and healthy Mauritius », a déclaré Pravind Jugnauth. « The Master plan lays strong capacity building on drug use. It addresses the preventive aspect and provides support to several ministries. »

Cette rencontre entre différentes agences africaines de lutte contre la drogue devrait permettre un échange d’information sur les nouvelles routes de la drogue, à laquelle n’échappe pas Maurice au vu des récentes saisies ayant eu lieu notamment dans le port.

« The country has been the target of drug traffic since 1980s », a observé le chef du gouvernement. « Our law enforcement agencies are working in close collaboration on drug trafficking and money laundering. We are investing massively to equip police and customs officers force to fight drug trafic. Mauritius and Madagascar are working close in the region to fight drug trafficking ».

Le Premier ministre devait, à nouveau, affirmer que « we will sustain our zero tolerance against drug traffic ».