Elle présentera Isi Laba le samedi 26 septembre à Eurêka. Cet album collector est disponible à un tarif préférentiel auprès de l’artiste. Daniella Bastien invite également les percussionnistes à jammer avec elle plus tard dans la soirée. Un projet d’expression artistique pluridisciplinaire, dont nous vous proposons ici un aperçu à travers les oeuvres de quelques artistes qui y ont contribué.
Le lancement du premier disque de Daniella Bastien aura lieu le samedi 26 septembre à 18h30 à à La maison de l’étoile (Eurêka). Un album collector limité à 300 exemplaires, présenté dans une pochette en tissu fait main et sérigraphié selon une idée de Toolbox. Isi Laba est disponible auprès de l’artiste au prix de Rs 500 en prévente. Soulignons que ce tarif sera applicable jusqu’au 24 septembre. Passé cette date, l’album coûtera Rs 700. Les réservations s’effectuent par virement bancaire sur le numéro de compte suivant : 00524412000. Un message par SMS (57-08-09-69) ou un courriel à daniella.bastien@gmail.com est souhaitable pour confirmer la transaction et obtenir une invitation à la soirée du samedi 26 septembre.
Daniella Bastien a tenu à remercier le Mauritius Union Group pour avoir sponsorisé le projet Isi Laba. Le mécène s’est montré sensible à la vibration ravannière et à la force poétique des textes, exprimés avec sincérité pour s’adresser à l’âme mauricienne.
 
Tableaux et textes.
Des tableaux et dessins d’une dizaine d’artistes-peintres seront exposés et mis en vente lors de la soirée. Notons une photographie du Népal par Jameel Peerally. Comme les créations plastiques, la photo illustre un texte ou une idée inspirée par les écrits de Daniella Bastien.
Scope propose un aperçu de quelques-uns des tableaux réalisés et du texte qui a inspiré ces ouvrages. L’exposition participe à une démarche de création autour de la langue kreol. Le transfert texte-image sera évoqué par les protagonistes. Ils figurent par ailleurs dans un court métrage réalisé par Gopalen Chellapermal (qui sera prochainement visible sur YouTube).
La ravanne résonnera lors d’une présentation live. Plus tard dans la soirée, vers 21h, aura lieu une jam session ouverte à tous les percussionnistes voulant jammer à Eurêka. Les artistes intéressés sont priés de prendre contact via la page Facebook de l’artiste ou par sms. Cette rencontre s’inscrit dans une démarche de valorisation des instruments percussifs (ravanne, djembé, cajun, conga…).