Diego Mon Amour. Tel est le titre du livre qui sera lancé mercredi au siège du Chagos Refugee Group. Le combat de Lisette Talate est retracé sous la plume de Françoise Labelle et de Jean-Clément Cangy. Un hommage à celle qui a été à l’avant-plan de la lutte chagossienne et qui n’a pu réaliser son rêve de retourner dans son île natale.
Le décès de Lisette Talate, survenu en janvier 2012, est une grande perte pour la cause chagossienne. Celle aussi connue comme Aurélie jouait un rôle important à l’avant-plan de la lutte pour un retour aux Chagos. Françoise Labelle, qui a eu l’opportunité de rencontrer Lisette Talate dans le cadre d’une dissertation pour sa licence en psychologie, a voulu lui rendre un hommage à travers ce livre. « Rencontrer Lisette Talate a été pour moi un moment des plus enrichissants. J’ai été enrichie par son combat, par sa détermination. J’ai été envahie par l’émotion devant les souffrances de cette mère qui me parlait de ses enfants morts de chagrin d’avoir quitté leur île natale » , écrit-elle dans l’avant-propos du livre qui sera lancé mercredi.
Pour cet hommage, Françoise Labelle a pu compter sur le soutien de Jean-Clément Cangy. « Sans lui, l’histoire de Lisette Talate risquait de dormir pour encore de nombreuses années dans mon tiroir », écrit-elle encore. Le livre sortira aux éditions Makanbo.