Effectuer une demande de permis de construction (Building and Land Use Permit), faire une doléance ou un suivi de son dossier, consulter les tarifs, sont désormais possibles grâce au nouveau portail internet des collectivités locales lancé hier matin à la mairie de Port-Louis par le ministre de tutelle, Hervé Aimée. Toutes les municipalités et conseils de district y sont représentés.
Une meilleure communication de l’information. C’est ce à quoi est destiné le portail des collectivités locales (http://la.gov.mu), qui a été conçu avec l’aide du ministère des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) à travers le Central Informatics Bureau (CIB). Cet outil, lancé ce matin à la mairie de Port-Louis par le ministre Aimée, permet aux citoyens d’accéder à un éventail de services et constitue une source d’informations pour le public. « Il s’agit pour le gouvernement d’être plus innovant et efficace pour répondre aux attentes du public », a déclaré Hervé Aimée.
Selon Henri Jeanne, Permanent Secretary du ministère des Collectivités locales, ce site a deux vocations : informative et interactive. Le portail contient des informations sur des projets en cours, des projets à l’étude au sein des collectivités, des chiffres et données sur la démographie, des informations sur les événements sociaux et les welfare events, entre autres. Le volet interactif du site permet par exemple au citoyen d’effectuer en ligne une demande pour un Building and Land Use Permit. Le citoyen peut par ailleurs effectuer un suivi de sa demande ou de sa doléance déposée auprès des collectivités concernées. Une rubrique du site est aussi dédiée aux téléchargements de documents comme le Building & Land Use Permit, guide sur les permis de construction, des complaints forms, entre autres.
Selon Tassarajen Pillay Chedumbrum, ministre des TIC, invité au lancement, ce nouveau portail servira d’interface à l’administration des collectivités locales, aux citadins et la communauté des affaires et permettra à ces derniers d’avoir accès à travers l’internet aux services offerts par les municipalités et les conseils de district. Selon lui, ce site web, constitue une grande avancée qui évitera aux gens d’avoir à se déplacer pour obtenir ces services en offrant plus de temps aux membres du personnel pour consacrer davantage de temps au travail et pour améliorer la qualité des services.
Le Lord-Maire Mamade Khodaccus a pour sa part exprimé le souhait que dans un deuxième temps, le paiement des taxes municipales pourrait être effectué à travers le portail.
La municipalité de Port-Louis a par ailleurs été choisie pour le lancement du projet « Wi-Fi Mauritius » demain après-midi. Des bornes Wi-Fi y sont installées pour que les citadins puissent bénéficier d’une connexion internet à travers leurs téléphones portables ou ordinateurs portables. Ce projet est étendu aux municipalités et conseils de district.