Clency Harmon a rentamé une gréve de la faim sur le parvis de l’église Immaculée Conception, le vendredi 27 septembre.

Après avoir observé une grève de la faim de 16 jours en avril pour réclamer la mise sur pied d’une Land Court, Clency Harmon a rassemblé des membres de son comité de soutien au Jardin de la Compagnie à la mi-journée. Avant de se rendre à l’église pour débuter une nouvelle grève de la faim.

Avec trois autres grévistes, Clency Harmon reproche au gouvernement sa lenteur à faire respecter l’engagement de mettre sur pied une Land Court. Il avait organisé en ce sens, le mardi 24 septembre, une manifestation devant le bureau de l’Attorney General, Maneesh Gobin, à Port-Louis.

« Le gouvernement est toujours en hibernation. Il joue à la soude oreille. Il n’y a aucun contact avec nous », a déploré Clency Harmon.

« Nous lançons un appel au gouvernement de retourner à de meilleur sentiment, de venir avec quelque chose de concret, et non mettre la vie de ses citoyens en jeu. Nous demandons que ce qui a été promis soit fait ».

Pour rappel, Clency Harmon avait mis un terme à sa première grève de la faim, le 12 avril, suite à l’engagement pris par le gouvernement de consulter le bureau de l’Attorney General pour déterminer si la Courts Act sera amendée en vue de mettre sur pied un Land Tribunal, un Land Court ou une Land Division.

A cet effet, un comité de coordination – présidé par le conseiller du Premier ministre Dev Manraj et des membres du groupe de soutien à Clency Harmon – avait été constitué pour en faire un suivi.