Améliorer les compétences des enseignants en langue. C’est dans cette optique que le Centre culturel islamique (CCI) a organisé un atelier de travail les 18 et 19 juillet à son siège, Port-Louis. Le Professeur Dr Issa Az Zahrani, expert en langue arabe et consultant à la Canadian Arabic Academy, a animé cet atelier de travail, proposé dans un format interactif.

A cette occasion, le Prof Hus- sein Subratty, président du CCI, a expliqué que la promotion de la langue arabe faisait partie des principaux objectifs du CCI. « Avec le renforcement des rela- tions avec le monde arabe, une connaissance de la langue arabe devient plus en plus importante pour les Mauriciens. Cet atelier de travail avec les enseignants concernés a été d’une grande im- portance, à en juger par les techniques d’entraîne- ment utilisées par Prof Az Zahrani », devait-il faire re sortir.

Assad Bhuglah, responsable de la Commission Arts & Culture au CCI, a expliqué
pour sa part que l’atelier faisait partie d’une série d’activités en vue de la célébration de la Journée mondiale de la langue arabe en dé- cembre. Il a également souligné le besoin de recourir à la technologie moderne dans la promotion de la langue arabe à Maurice. Il a fait état ainsi de l’importance d’utiliser des matériels de conférence avec interprétation simultanée, ce qui aidera les personnes non arabo- phones à mieux comprendre le principe des conférences en arabe.

Egalement présent à cette occasion, le député Showkutally Soodhun a remercié les autorités saoudiennes pour l’assistance technique offerte pour cet atelier de travail. Il a également fait ressortir que le gouvernement « est déterminé à mettre en place l’Arabic Speaking Union afin de promouvoir davantage la langue arabe à Maurice ». Et d’ajouter qu’une conférence internationale sur la langue arabe est prévue en décembre 2018. À noter que quelque 70 enseignants de langue arabe à Maurice ont pris part à cet atelier de travail.