Décembre mois de rejouillances mais également une période où nombreux sont les golfeurs professionnels qui choisissent l’île Maurice pour allier vacances et dernière compétition de l’année.
Du Sud-Africain David Frost qui conserver son titre dans le MCB Tour Championship/European Senior Tour sur le parcours de Legend, au  jeune Christophe Brazillier, dominateur de l’Afrasia Golf Masters 2012 à Anahita, en passant par les Britanniques Roger Chapman (Senior Tour Order of Merit /John Jacobs Trophy Winner 2012 toujours au Legend) et Gary Wolstenholme (Standard Bank Mauritius Open  à l’Ile-aux-Cerfs), le plateau de cette fin d’année était relevé.
Le golfeur sud-africain David Frost a résisté jusqu’au bout pour conserver son titre dans le MCB Tour Championship/European Senior Tour sur le parcours de Legend. Frost empoche du coup une prime de 62 817 euros. Le Senior Tour Order of Merit (John Jacobs Trophy Winner 2012) revient au Britannique Roger Chapman, qui s’en va avec un pactole de 356 751 euros cumulés sur une saison.
Gary Wolstenholme vole la vedette dans la quatrième édition du Standard Bank Mauritius Open sur le parcours de golf de Touessrok à l’Ile-aux-Cerfs.Devenu glofeur professionnel sur le tard, cet Anglais de 53 ans, ancien champion du monde amateur, avait côtoyé en 1995, Tiger Woods encore amateur dans la Walker Cup. Il domina la légende du golf américain et s’appropria depuis l’étiquette de “The man who beat Tiger Woods”. Dans ce Standard Open 2012 qui avait réuni 30 golfeurs pros, dont trois Mauriciens, c’est Vishnou Seeneevassen qui signa la meilleure performance avec un 8e rang final. Billy Narraina termina 19e mais remporta le Pro-Am en compagnie de trois amateurs mauriciens, Kamia Beeharry, Salim Rojoa et Vikash Needhoo. Nanda Isram, le troisième golfeur local, termina 23e.
L’Afrasia Golf Masters 2012 consacre un beau vainqueur sur le green de Anahita: Christophe Brazillier. Le jeune espoir français s’impose après une semaine spectaculaire et parfaitement maîtrisée. Régularité et mental à toute épreuve du Dijonais ont eu raison de la féroce concurrence sur place et permet au lauréat 2012 de succéder à son compatriote Grégory Havret 2011, lequel avait lui même pris le relais au Belge Nicolas Colsaerts (2010).
Le Club M prend une option ferme avant d’aller à Mitsamiouli. Grâce à sa victoire 2-0 aux dépens des Comores, au stade George V, en match aller du tour préliminaire des 3es championnats d’Afrique des Nations (tournoi réservé uniquement aux footballeurs évoluant dans leur pays), dont la phase finale est prévue en Afrique du Sud en 2014, la bande à Akbar Patel peut envisager le voyage comorien avec un brin de sérénité.