Yankee Bell (Robbie Fradd) a mis fi n à l’invincibilité de Nottinghamshire (Juan-Paul Van Der Merwe) après une lutte épique

On a eu droit à une lutte épique entre Nottinghamshire et Yankee Captain. Le premier nommé voulait rester invaincu et réussir le quatre à la suite. L’autre avait aussi trois victoires dans l’escarcelle et au final, c’est le second nommé qui s’est imposé pour être le premier compétiteur à remporter quatre courses cette saison. Quel parcours ! Cependant, au niveau du championnat des sprinters, Nottinghamshire a conforté sa première place et ne pourra être rejoint.

Ce sprint a été de faute facture. Nottinghamshire a démontré qu’il reste un très bon sprinter, même dans la défaite. Il a pu facilement trouver la meilleure position possible après s’être montré le plus véloce au départ. Certains peuvent avancer qu’il s’est retrouvé pris derrière Nordic Warrior à un certain moment et n’a pu progresser. Ce qui est peut-être vrai, mais on ne croit pas que Juan-Paul Van Der Merwe lui aurait demandé de produire son effort à cet instant de la course vu qu’il portait cette fois 59,5 kg et rendait du poids à son plus sérieux adversaire, Yankee Captain. Dans la Princess Margaret Cup, il aura sûrement affaire à un certain Table Bay, et ce, à poids d’âge, et cette joute s’annonce palpitante.

Revenons-en à Yankee Captain qui, en six tentatives, a maintenant remporté quatre courses et s’est placé en deux occasions. Son total de prix dépasse le million de roupies. On peut dire qu’il a franchi un palier samedi, mais que le plus dur reste à venir. Toujours samedi, Robbie Fradd a pu prendre un risque en le lançant à l’extérieur, mais c’était surtout pour avoir le first run et capitaliser sur une meilleure accélération en fin de parcours. On a pu voir qu’il a dû batailler dur face au retour de Nottinghamshire. Lui aussi pourrait être au départ de la Princess Margaret Cup après le Maiden.

Budapest a fait ce qu’il a pu compte tenu des circonstances. Il a été contraint à évoluer avec le nez au vent et s’est montré ardent durant le parcours. Il a attaqué un peu trop tôt à notre avis, mais on ne peut pas trop lui en vouloir et encourageante pour l’avenir. Ernie a été quelque peu dépassé par les événements. Il n’a, semble-t-il, pas profité de son repos. Prince Of Thieves s’est retrouvé plus en retrait que prévu en raison de son mauvais numéro de corde et n’a pu combler tout son retard. The Thinker ne s’est pas mal comporté. On a déjà dit qu’on le préfère sur une distance réduite. Victory Team a cédé dans les derniers 150m, après avoir mené le peloton.

Nordic Warrior mérite le repos. Il a terminé dernier de la course et on pense que son entourage ne voudrait pas le voir terminer sur une plus mauvaise note si jamais il était question qu’il participe à une autre course avant de se retirer.