Les lauréats entourés de Lady Sarojini Jugnauth et du président par intérim, Barlen Vyapoory, jeudi au MGI, à Moka

L’association Rashtriya Sanatan Dharma Mandir Sanghatan a organisé une cérémonie jeudi au MGI en l’honneur des lauréats de la cuvée 2018 issus de la communauté qu’elle représente. Profitant de l’occasion pour leur prodiguer des conseils, le président par intérim, Barlen Vyapoory, a mis en garde contre les méfaits des fléaux sociaux. « Alcohol and drugs are dead habits. Don’t let yourself become slaves of dead habits. »

« La plus grande arme que l’on puisse utiliser pour conquérir soi-même le monde est l’éducation », a insisté le président par intérim. Se basant sur ses propres vécus et sur son expérience en tant qu’ancien pédagogue, il a conseillé aux lauréats de ne pas chercher la réussite uniquement dans leurs études, mais également dans la vie. « Have a life which is fulfilling, that makes you happy. »

Et de poursuivre : « Il est bon que vous ayez une philosophie de vie. Développez un caractère basé sur l’intégrité, le respect, la générosité, la justice et l’amour, et qui feront de vous une meilleure personne. » Il devait en outre leur citer le poème Let my country awake de Tagore comme « une recette » de la vie. La gratitude, dit il, est un des autres principes qu’il importe d’avoir. « Be grateful and come back to your country », leur a-t-il lancé. Auparavant, le président de l’association précitée, Bissoon Mungroo, devait rappeler que, de son temps, les jeunes n’avaient pas les mêmes opportunités que ceux d’aujourd’hui en termes d’accès à la scolarité, du primaire au tertiaire.

« Le gouvernement a introduit le transport gratuit et subventionné les frais des examens du SC et du HSC. » Aux lauréats, il devait dire que son seul souhait est qu’ils reviennent pour servir leur pays, leur permettant ainsi de progresser davantage. « Nos ancêtres ont enduré bien des difficultés. Si le pays en est là où il est, nous devons leur rendre hommage pour cela. À présent, c’est à votre tour d’emmener ce pays plus loin encore. »