Hard Day’s Night veut conserver son invincibilité

Revoilà Hard Day’s Night, le cheval qui a impressionné tout son monde quand il a ridiculisé l’opposition à sa dernière sortie. Ce compétiteur a remporté ses deux courses cette saison et cherche la passe de trois pour conserver son invincibilité. Il faut cependant souligner que le handicap a été réajusté après son dernier succès, surtout par rapport à Baritone. Il n’y a plus qu’un kilo entre les deux, alors qu’il y en avait 2,5 kg lors de la 6e journée. La ligne au départ a encore une fois favorisé la monture de Juan-Paul Van der Merwe avec le numéro 2 à l’intérieur. Il reste maintenant à savoir s’il pourra conserver l’avantage de la corde face à Kremlin Captain, qui a lui hérité de la première ligne.

On sait que Hard Day’s Night démarre mieux maintenant, mais il faut aussi admettre que Kremlin Captain est bien véloce. Quoi qu’il en soit, Hard Day’s Night devrait néanmoins pouvoir se cacher dans le dos d’un adversaire, car on prête l’intention à Speed Limit et Karraar d’essayer de surmonter le handicap de leur mauvaise ligne pour essayer de mener le peloton. Cela dit, il serait bon de souligner que, lors de sa première victoire de 2018, Hard Day’s Night avait couru en position one off avant de faire la différence au finish. Il n’est pas impossible de penser que Kremlin Captain, qui effectue son retour, ne soit pas vraiment intéressé par la position tête et corde. Mais rien n’est sûr car il pourrait lui aussi être tenté d’imposer sa loi. À noter qu’il est le plus lourdement handicapé des engagés et pourrait laisser des forces dans une lutte prématurée.

Karraar n’a pas d’autre alternative que de tenter de prendre le commandement de la course. Il est capable de le faire, mais il devra sans doute fournir un effort pour emmener le peloton. On peut ainsi penser qu’il pourrait payer de sa débauche d’énergie en fin de parcours. Robbie Fradd l’a choisi aux dépens de Scotsnog, qui n’a pas été à la hauteur lors de sa reprise. Mais il faut bien reconnaître que ce cheval a nettement progressé en condition et devrait réaliser une meilleure course cette fois. Son handicap est qu’il démarre complètement à l’extérieur et devra être chanceux pour trouver une bonne position dans le parcours.

S’agissant de Speed Limit, il faut se rappeler que son entraîneur l’a toujours trouvé proche de Karraar en termes de valeur. C’est souvent la ligne au départ qui les a départagés à l’arrivée. Speed Limit est mieux placé cette fois, mais il n’est quand même pas assuré d’un bon positionnement. Ainsi, quand on regarde de plus près la carte de cette épreuve, on pense que ce 1500m se déroulera à vive allure et que les places peuvent être déterminantes, mais qu’il ne faudra toutefois pas y aller à fond, de peur d’en payer les conséquences. Et on a oublié Reim qui, dans un bon jour, peut aussi être de la lutte dans le peloton de tête. Mais, à bien voir, il devrait se complaire dans la position d’attentiste. Il respire la forme en ce moment et ne part pas battu d’avance.

Baritone ne devrait pas être mal loti. Même s’il démarre d’une façon quelconque et qu’il se retrouve à l’arrière-garde, il aura néanmoins les ressources nécessaires pour bien terminer sa course, tout en pensant pouvoir retourner la situation en sa faveur. Reste One Cool Dude, qu’on n’a pas revu à son meilleur niveau depuis un bon bout de temps. Le cheval aurait connu un problème de toux lors de sa reprise et n’a pu améliorer sa performance par la suite. À son meilleur niveau, il aurait été un solide prétendant pour la victoire, mais on préfère s’abstenir et faire confiance à Hard Day’s Night.