Le représentant légal de l’ex magistrat Ramdonee voulait faire une déclaration en cour au sujet d’un article de presse sur son client L’affaire de l’ancien magistrat et ex-conseiller légal de la Mauritius Revenue Authority (MRA), qui fait face à un procès devant la Cour suprême pour ne pas avoir respecté un ordre de la cour concernant un problème de location d’appartement, a une fois de plus été au centre de l’attention hier. Après le principal concerné qui s’était fait remonter les bretelles par le chef juge, Keshoe Parsad Matadeen, pour avoir refusé un “court summon”, c’était hier au tour de son avoué Me Kaviraj Bokhoree de s’offrir en spectacle.

À l’appel de l’affaire, ce dernier a voulu faire une déclaration au sujet du compte rendu de la presse sur ce qui s’était passé devant le chef juge. L’avoué déplore un compte rendu « inexact » de l’affaire. Le chef juge devait lui faire comprendre qu’il doit s’adresser à la cour et non aux journalistes présents dans l’audience. Ne voulant rien entendre, l’avoué a continué à parler, ce qui a mis le chef juge hors de lui. Celui-ci lui a demandé de quitter la salle d’audience. Me Kaviraj Bokhoree ayant refusé, le chef juge a alors demandé aux huissiers et aux policiers de l’expulser. « Get him out of the court, order has to be maintained », a-t-il déclaré. Alors que les huissiers présents ainsi que les policiers ont tenté de le faire quitter la cour, Me Bokhoree devait lancer à maintes reprises « pa tous mwa, pa tous mwa ». Le chef juge lui a alors répété: « I am ordering you out of the court », s’attendant à ce que les policiers le fassent quitter la cour sur-le-champ. L’avoué a fini par quitter la salle d’audience déclarant « this is the justice of the court ». Vishnu Ramdonee, présent en cour hier, est poursuivi par son voisin pour ne pas avoir respecté un ordre de la cour concernant un problème de location d’appartement.