La force policière se mobilise en prévision des déplacements de foule pour les fêtes de fin d’année. Depuis cette semaine, une présence policière renforcée est assurée sur le terrain en vue d’assurer davantage la sécurité des Mauriciens. Ainsi, tous les policiers affectés aux services administratifs sont redéployés « on the beat » alors que tous les congés ont été annulés et cela jusqu’au 5 janvier prochain.
Le Deputy Commissioner of Police Mario Nobin, responsable de cette opération policière en collaboration avec les DCP Beekun et Bhoojoo, a animé un point de presse à la mi-journée soulignant que « the police will have to heighten vigilance and provide adequate policing adequate arrangements by mobilizing additional resources ».
Selon les informations communiquées à la presse, un peu plus de 330 policiers supplémentaires seront sur les routes en cette période de fin d’année, soit 300 à 400 hommes par division. Les responsables de la police affirment que les Hot Lines fonctionnent 24 heures sur 24 et que tout appel d’urgence ou de demande d’assistance sur ces lignes téléphoniques sera traité dans les meilleurs délais possibles. Les caméras de surveillance seront également mises à contribution dans la lutte contre la criminalité en cette période de l’année. Les zones à risques, dont les complexes commerciaux, les artères des principales agglomérations de l’île, les gares routières et les environs des banques commerciales, sont désormais placées sous haute surveillance avec des patrouilles renforcées.
À cet effet, des membres de la Special Mobile Force seront présents sur le terrain principalement les 24, 29, 30 et 31 décembre avec la mise en place de “snap road blocks” et des patrouilles sur les principaux axes routiers. La mission de la SMF sera également de lutter contre la contrebande des arbres de Noël naturels coupés sur des terres de l’État dans la région de Curepipe, Parc aux Cerfs, Rivière du Poste, Grand-Bassin, Mare-aux-Vacoas, Mare-Longue/Pétrin, La Nicolière, Nouvelle-Découverte, Quartier-Militaire et Vuillemin.
Des éléments de la Special Supporting Unit seront engagés dans des « mounted operations, such as counter-larceny violence strategy » contre des agressions et vols commis par des motocyclistes coiffés de casques intégraux. Il faudra également prévoir des Vehicle Check Points et des Police Check Points à des points névralgiques entre 23 heures et 4 heures du matin durant cette période.
La sécurité routière sera une des priorités majeures de la force policière en cette fin d’année. Le Traffic Branch, travaillant en étroite collaboration avec les autres départements de la force policière, prévoit la mise à exécution d’un programme de sécurité sur les routes à travers l’île avec des speed checks ou encore des tests d’alcoolémie pour réduire les risques d’accidents.
Des éléments de la National Coast Guard seront mis à contribution pour la surveillance des plages publiques les plus fréquentées et pour des opérations de secours d’urgence. Les plages ciblées sont Mon-Choisy, Belle-Mare, Palmar, Trou-d’Eau-Douce, Blue-Bay, La Cuvette, Riambel, Poste-de-Flacq, Grand-Baie, Anse-La-Raie, Le Morne, Le Goulet, Pointe-aux-Sables et Flic-en-Flac.
La police lance un appel à la compréhension et à la collaboration du public en cette période de fin d’année.