À quelque 100 mètres de la nouvelle Cour suprême, au carrefour de trois artères principales de la capitale, à savoir les rues Edith Cavell, Barracks et l’avenue Lord Kitchener, le 246 Edith Cavell Court se dévoile. Au coût de Rs 500 millions, ce projet, entrepris par Cim Property, représente 3 000 m2 d’espaces commerciaux, un autre dédié à l’art et à la culture de 500 m2 et 2 500 m2 de bureaux pouvant accueillir près de 300 personnes, vise à faciliter la vie des professionnels.

Ce projet d’envergure, baptisé 246 Edith Cavell Court, le même nom que son adresse physique, était caché au public par des barricades et des bâches depuis l’amorce du chantier en juillet 2018. Depuis une dizaine de jours, ces dispositifs de sécurité ont été enlevés, ce qui a permis de confirmer que le site ainsi que le bâtiment construit à partir de la structure qui abritait le Génie civil de Port-Louis à la fin du XIXe siècle préserveront et mettront bel et bien en valeur l’aspect historique et les espaces architecturaux de l’époque coloniale, tout en apportant une touche de modernité.

Ce à quoi il ressemblera en décembre à la fin des travaux

Avec ses arbres matures ou encore son espace bien-être, le 246 Edith Cavell Court servira notamment d’espace pour des rencontres s’articulant autour de la culture. Pour mener à bien ce projet, Cim Property s’est entouré de nombreux professionnels du secteur de l’immobilier, dont le cabinet VLA Architects, General Construction, Pro Design, les consultants d’Arup Sigma et la firme SOLMAR LIGHTING. La livraison du site devrait se faire à la mi-décembre.