Le numéro trois du Vatican, le cardinal George Pell, sera jugé pour des agressions sexuelles anciennes a décidé un tribunal de Melbourne, mardi 1er mai. Le cardinal australien de 76 ans, présent au tribunal à la lecture des attendus, a décidé de plaider non coupable. Il dément catégoriquement toutes les accusations portées contre lui selon lemonde.fr.

Le cardinal George Pell, ministre de l’économie du Vatican et l’un des plus hauts responsables de l’Eglise catholique, avait été inculpé en 2017 , en Australie pour agressions sexuelles.

Les faits présumés remontent aux années 1970, 1980 et 1990.Depuis de nombreuses années, George Pell, premier dignitaire de l’Eglise catholique australienne, est accusé dans son pays d’avoir couvert des prêtres pédophiles en les aidant, par exemple, à les muter de paroisse en paroisse. D’emblée, deux hommes, âgés d’une quarantaine d’années, ont accusé le cardinal d’attouchements dans une piscine à la fin des années 1970. « Vous savez, sa main qui vous touche le sexe à travers le maillot ou le short. Et puis, petit à petit, ça devient la main dans le maillot », avait raconté l’un des plaignants à la télévision publique ABC. Ces plaintes, parmi d’autres, ont été rendues publiques.