Me Sanjeev Teeluckdharry
  • Avec les débats, qui n’auront pas lieu cette année, l’institution du comité disciplinaire contre l’avocat parlementaire pourrait être retardée.

La Mauritius Bar Association (MBA) et le Bar Council objectent formellement à la demande de révision judiciaire logée par l’avocat parlementaire Me Sanjeev Teeluckdharry pour contester la décision du Bar Council de le référer à la Cour suprême pour un comité disciplinaire.

L’affaire a été fixée par le chef juge pour être entendue le 30 janvier prochain. Entre-temps, si rien n’empêche le Bar Council d’aller de l’avant avec le comité disciplinaire en l’absence d’une injonction, l’institution de ce même comité au niveau de la Cour suprême pourrait être retardée.

La MBA estime que l’avocat aura l’opportunité de se défendre devant ce comité disciplinaire et qu’il ne peut demander une “Judicial Review” à ce stade. Me Sanjeev Teeluckdharry demande l’autorisation de la Cour suprême de contester la décision du Bar Council de le référer à la Cour suprême pour un comité disciplinaire. La MBA et le Bar Council, représentés par Me Rishi Pursem, SC, et la Senior Attorney Me