Mathilde Mars, qui jouit d’une bonne santé, a 76 petits-enfants, arrière-petits-enfants et arrière-arrière-petits-enfants

Mathilde Mars, une habitante de Circonstance, St-Pierre, célébre ses 110 ans ce mardi, 15 ocotbre. Née le 15 octobre 1909 à Camp Fouqueraux, Mathilde Mars a connu les plus grands moments qui ont marqué le pays et le monde au siècle dernier. Mais à la veille de son anniversaire, c’est de Louis Michel, son défunt époux, dont elle parle le plus volontiers. Ce dernier, qui était maçon, est décédé plusieurs années après avoir pris sa retraite. Épousant la jeune Mathilde Rousseau en 1929, il est devenue père de deux filles, dont l’une n’est plus.

Aujourd’hui, Mathilde Mars vit aux côtés de sa fille, Alice Labonté, 88 ans, dans une cour familiale. « J’ai travaillé depuis que je suis très jeune. J’ai été employée de maison », confie-t-elle. Même si sa vue et son audition ont considérablement diminué depuis ces dernières années, Mathilde Mars jouit, toutefois, d’une bonne santé. Elle passe ses journées tranquillement chez elle en écoutant la radio et en profitant de la compagnie des membres de sa famille. Elle compte 10 petits-enfants, 28 arrière-petits-enfants et 38 arrière-arrière petits-enfants.

Et c’est entourée de tout ce beau monde et d’autres proches que l’une des doyennes du pays fêtera son anniversaire à l’issue d’une messe qui sera célébrée, ce mardi, en l’église Saint-Pierreès-Liens. Mathilde Mars, qui aime bien le poisson, a aussi ses petites faiblesses en pâtisserie: elle ne refuse jamais des « gatos doux. » Quand on lui demande si elle voudrait vivre encore longtemps, sa réponse est catégorique: « Non, assez! »