Le navire de recherche Dr Fridtjof Nansen a jeté l’ancre le 2 juin dans la rade de Port-Louis après une mission de 30 jours dans les eaux mauriciennes. Les recherches océanographiques que mènent le navire font suite à un accord signé entre Maurice et les Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture. Le but de ces recherches est de renforcer la préservation des ressources des océans.

L’équipage compte 13 scientifiques mauriciens et cinq scientifiques seychellois sur un total de 39. L’équipe est menée par deux co-cruise Leaders: un Mauricien et le Dr Odd Aksel Bergstad de l’institut de la Recherche Marine de Norvège. Le navire constitue l’une des plateformes de recherche marine les plus équipées au monde.

Il abrite sept laboratoires équipés d’instruments hi-tech, tels que des échosondeurs de dernier cri permettant d’évaluer la biomasse et de cartographier les fonds marins. On compte également un centre de contrôle de véhicule marin téléguidé, des filets chargés de récupérer le plancton et les particules de plastiques microscopiques. De même qu’un laboratoire spécialement conçu pour les études sur le climat.

La nouvelle mission de ce laboratoire scientifique sur mer consistera à explorer les zones économiques exclusives des pays en développement afin de les aider à réunir les données scientifiques qui serviront à la gestion durable des pêches et autres ressources marines.