Charles Cartier

Le président de l’Economic Development Board (EDB), Charles Cartier, perçoit un salaire de Rs 130 000 par mois alors que son vice-président, Azim Currimjee, en touche lui Rs 85 000.

Ces détails ont été fournis par le Premier ministre adjoint, Ivan Collendavelloo, à la suite d’une interpellation sur la composition de cette nouvelle organisation, épine dorsale de l’avenir économique du pays, par le député mauve Rajesh Bhagwan. Si Charles Cartier a été nommé en novembre 2017 par l’ancienne présidente de la République, Ameenah Gurib- Fakim, les sept autres membres du conseil d’administration ont, eux, été avalisés le mois suivant par le Premier ministre, Pravind Jugnauth.

Les six autres membres du board – soit le Financial Secretary Dev Manraj, Alexandra Henrion-Caude, Shameem Fawdar, Cedric de Spéville, Terence Charles Smith et Dipak Chummun – obtiennent un salaire mensuel de Rs 40 000. Tous les membres de l’EDB ont été nommés pour une période de trois ans.

À noter que l’EDB est sur le point d’identifier celui qui assumera le poste de Chief Executive Officer, l’Acting Premier ministre confirmant hier au Parlement que des entretiens ont été conduits à Maurice ainsi qu’en Afrique du Sud.