La commémoration du 185e anniversaire de l’abolition de l’esclavage, samedi, a été l’occasion pour le Premier ministre, Pravind Jugnauth, de revenir sur le devoir de mémoire, « qui est nécessaire afin de pouvoir construire l’avenir ». Dans ce contexte, il a souligné l’importance de la création de la réplique du village de Trou-Chenille et du Musée international…

Ce contenu est réservé aux niveaux :Abonnement annuel (paiement via Paypal ou virement bancaire), Abonnement mensuel (paiement via Paypal) et Abonnement pour 6 mois (paiement via Paypal ou virement bancaire)
S’inscrire
Log In