Alors qu’ils avaient, dans une convocation à la presse, annoncé pour 9h, l’heure à laquelle ils procéderaient au dépôt de gerbes au Morne en mémoire des esclaves, les membres du Mouvement Patriotique (MP) ont dû ce matin prendre leur mal en patience.

Protocole oblige, il a ainsi fallu à Alan Ganoo et aux autres membres du MP aux premières loges ce 1er février au Morne pour commémorer l’évènement, attendre leur tour selon le protocole établi pour rendre hommage aux esclaves. Soit après qu’Ivan Collendavelloo, adjoint au Premier ministre, Pravind Jugnauth étant indisposé depuis son retour d’Ethiopie – et le leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval aient tous deux procédé à leurs dépôts de gerbes. Ce qui a suscité un sentiment de frustration parmi certains membres du MP qui n’ont pas caché leur colère. Ce n’est finalement qu’à 10h30 qu’ils ont rendu hommage aux esclaves.