Photo illustration

Le nombre de joueurs Anglais figurant au coup d’envoi des matches de Premier League a atteint son plus bas au cours des deux derniers week-ends. 53 joueurs seulement – moins d’un quart du total sur les pelouses au coup d’envoi des matches de la 14e journée en Premier League – étaient éligibles pour représenter l’Angleterre, alors qu’ils avaient été 55 le week-end précédant. Bournemouth état le club alignant le plus de joueurs Anglais dans son X1 initial, où on pouvait en compter 7.

Chelsea et Newcastle n’en avaient pas un seul dans leur équipe au coup d’envoi de leurs matches respectifs. Arsenal, Manchester City et Wolves n’en avaient qu’un. Gracenote, l’analyste de données, signale que le précédant record était de 58, enregistré en pas moins de quatre différentes journées lord de la saison 2015-16. Gareth Southgate, sélectionneur de l’équipe anglaise, dit que c’est une situation qui l’inquiète. “Il y a beaucoup d’investissement dans les académies et dans les jeunes joueurs, mais il faudrait aussi qu’existe l’opportunité pour eux d’avoir un job” a dit Southgate, ajoutant qu’en moyenne la saison dernière, 33% des joueurs présents au coup d’envoi des matches étaient Anglais

“C’est une inquiétude pour les clubs aussi, car ce qui est clair pour tout le monde c’est que nous ne voulons pas voir ce nombre diminuer” a-t-il dit. “Nous devons travailler sur un plan visant à donner à ces jeunes l’expérience qui les aidera à être choisis par les managers des équipes premières. Malheureusement ces mêmes managers n’ont pas la sécurité d’un job à long terme et cela rend plus difficile le risque de lancer dans le bain les jeunes que le club a formé”.