Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, soutient que la liberté d’expression ne signifie pas avoir un chèque en blanc pour proférer des injures à quelqu’un, ni provoquer la haine raciale. Dans le sillage du Judicial and Legal Provisions Bill qui a été voté et des amendements apportés à l’Information and Communication Technologies Act, il s’en est…

Ce contenu est réservé aux niveaux :Abonnement annuel (paiement via Paypal ou virement bancaire), Abonnement mensuel (paiement via Paypal) et Abonnement pour 6 mois (paiement via Paypal ou virement bancaire)
S’inscrire
Log In