Durant la conférence de presse du Parti Mauricien Social Démocrate ce samedi, Khushal Lobine, porte-parole du parti, est revenu sur le rapport de la commission d’enquête sur les drogues, présidée par l’ex-juge Paul Lam Shang Leen. Celui-ci demande au Chef commissaire Serge Clair de démissionner après les conclusions du rapport qui souligne que le seul « reported case of political influence of drug trafficking was in Rodrigues ».

Pour Khushal Lobine, il y va de la réputation de Maurice et de Rodrigues que le Serge Clair démissionne de son poste de Chef Commissaire. Il rappelle d’ailleurs que le minority Leader Nicholas Von Mally a récemment institué une motion de blâme contre Serge Clair et son parti, l’Organisation du peuple de Rodrigues (OPR) qui ont été cité dans le rapport.

« Ce rapport va d’ailleurs beaucoup plus loin en divulguant des détails sur comment ils utilisent leur influence politique pour transférer des cadres de l’ADSU, qui font leur travail correctement, lorsqu’ils découvrent des présumés trafiquants de drogue qui sont proches avec l’OPR », dénonce Khushal Lobine.

Il ajoute également qu’une enquête doit être ouvert après la démission de Roubina jadoo-jaunbocus et de Sanjeev Teeluckdharry. L’ancienne ministre et l’ancien deputé speaker avait eux aussi été cité dans le rapport.

Selon Khushal Lobine, cela faire plus de deux semaines que le rapport a été rendu public et qu’aucune enquête a été institué. Il craint qu’avec le comité interministériel et présidé par le Premier ministre, le rapport va se retrouver dans un tiroir. « Nous savons tous qu’avec un comité interministériel, soit le rapport va dormir dans un tiroir. Nous souhaitons de ce fait que les mesures et recommandations et surtout le démarrage des enquêtes démarre au plus vite .»