La rénovation (phase 1) du Port-Louis Waterfront, a pris fin au bon moment. Neuf mois après le début des travaux, les aficionados du shopping et les amateurs de marchés aux puces trouveront leur bonheur en déambulant dans la nouvelle architecture du Caudan. Si l’événement phare qu’est le late night shopping attire une bonne foule au Caudan, tel n’est pas le cas pour les marchands des foires Decaen, Immigration et Ruisseau du Pouce, qui plient bagage à l’horaire normal. Les barricades de sécurité ont été enlevées.

Le Port-Louis Waterfront s’est paré de ses plus beaux atours pour son dévoilement au grand public. L’agrandissement des Coaster Sheds A et B, qui sont désormais pourvus d’une nouvelle aile perpendiculaire de 1500m2, a été complété. Il en est de même du changement complet des briques et infrastructures existantes de l’esplanade, ainsi que de l’aménagement des tunnels sud et nord.

Le resto Keg & Marlin, lieu incontournable des noctambules, ainsi que des magasins ont totalement changé d’architecture avec un style plus futuriste. Les clients ont afflué, jusqu’à l’entrée en vigueur de l’avertissement 2 cyclonique, et ils ont retrouvé un large choix de boutiques de mode, de magasins de vêtements pour enfants, de salons esthétiques, mais aussi des bars et des restaurants.

Cette première phase est pratiquement bouclée. La seconde phase concerne la remise à neuf de l’Astrolabe, le redéveloppement du Grenier du Musée de la Poste et de l’Aapravasi Ghat. Les ex-marchands ambulants opérant aux foires Decaen, Immigration et Ruisseau du Pouce ont la possibilité de vendre leurs produits jusqu’à 23h, et ce, jusqu’au 31 décembre.

Or, ils n’ont pas opéré au-delà de 19h vendredi. La raison est, selon le président de la Street Vendors Association (SVA), Hyder Raman, que « les conditions infrastructurelles ne sont pas réunies. Il y a peu de consommateurs, ce qui est un énorme coup de massue pour nous tous. »