Que seront devenus les humains dans cent ou mille ans ? Nous n’en savons fichtrement rien ! Commençons donc par le scénario du plausible : une catastrophe écologique planétaire. Boum ! Cette hécatombe met fin à notre civilisation. Notre planète a connu cinq extinctions majeures, dont la plus récente survenue 65 millions d’années plus tôt, causant au passage la disparition des dinosaures.

Un phénomène similaire se prépare. Disparition des massifs coralliens, déforestation, acidification des océans et autres menues catastrophes menacent l’équilibre écologique fragile sur lequel repose la vie. Faudrait que Pravind, Navin, Paul et les autres suggèrent des solutions viables. L’écologie préoccupera les Mauriciens dans les jours à venir… Notons au passage que le temps des biscuits sec est désormais révolu.

Les “dinosaures” pourraient disparaître; notre écosystème politique devra s’adapter ou s’éteindre à tout jamais. D’autres espèces apparaîtront. Il est temps de “récupérer” les enjeux climatiques et environnementaux. Ce créneau d’avenir portera le politicien du “futur de demain”. Nos amis les jeunes seront “sensibilisés” et soutiendront la chose écologique… À coup de likes ou pas ?

Avènement d’un “homme augmenté”, doté de superpouvoirs. Hollywood anticipe la thématique mutante ou “transhumaniste”. Les humains ont commencé à prendre les commandes de l’évolution, grâce à la nanotechnologie, la biotechnologie, l’intelligence artificielle et les sciences cognitives. Et nous maîtriserons davantage les énergies renouvelables (soleil, vent, chaleur de la terre, eau). Faudra bien suppléer au fioul !

Vaincre le vieillissement, accroître son intelligence, changer de personnalité, abolir la souffrance. On induit de nombreux projets transhumanistes, dont une hybridation homme-machine. Est aussi évoquée la géoingénierie. Les scientifiques cherchent à résoudre les problèmes climatiques par le recours à des techniques de refroidissement de la Terre. Nous pouvons donc épuiser le pétrole disponible ?

Il paraît que la taille des humains aurait augmenté depuis un demi-siècle (9 cm en moyenne) ? Cependant, certaines des modifications en cours inquiètent les spécialistes. La proportion d’obèses a explosé en trente ans. Une puberté plus précoce est notée chez les filles et une chute de la fertilité chez les garçons. La concentration de spermatozoïdes a chuté de 40% en un demi-siècle. On suspecte une alimentation modifiée…

Nos amis apprentis longanistes et autres prédicateurs ont néanmoins leur avis sur notre futur et notre devenir. Tous les scientifiques n’approuvent pas le scénario cataclysmique d’une sixième extinction. Les prédictions transhumanistes semblent s’appuyer sur des évidences. Ces anticipations ne sont cependant pas validées par les spécialistes du sujet.

Quant aux mutations en cours de notre physiologie, elles dépendent des milieux sociaux et des régions. Elles ne sont pas transposables à l’ensemble de notre espèce. Nos petits-enfants ne seront pas tous des prépubères obèses. Ce ne seront pas exactement des mutants ou des cyborgs… L’avenir nous réservera des surprises.

En finitude, les scénarios sur le devenir de l’espèce restent révélateurs des forces et limites de l’intelligence humaine. De son extraordinaire capacité à se projeter dans l’avenir. Et de sa tendance à se tromper dans ses prédictions. Nos amis météorologues et astrologues ne diront pas le contraire.

Chanceux comme l’est le petit, on pourrait se prendre deux cyclones d’affilée dans la gueule. À noter que le procès du bien-aimé Prince est prévu au Conseil Privé, le 15 janvier (affaire MedPoint). Les Chagos occuperont l’actualité en mars. Nous assisterons aux Jeux des Îles (19-28 juillet), sans oublier le lancement du Metro Express. Du grand spectacle en perspective ! De quoi décider les indécis en 2019. Entre-temps, get sinema manz biskwi…