Les Mauriciens de foi tamoule célèbre samedi 8 février le Thaipoosam Cavadee après un jeûne de 10 jours, ayant débuté avec la cérémonie “Kodi Ettram” (lever du papillon) et “Kodi Irakam”, rituel qui met fin au jeûne.

Cavadees colorés sur les épaules et marchant pieds nus sur l’asphalte, les dévots exprimeront leur foi dans le Dieu Muruga. La fête est célébrée lorsque l’étoile du poosam coïncide avec la pleine lune du mois de Thai. Durant ces dix jours de jeûne, des prières sont dites dans les différents kovils de l’île.

Ceux qui porteront le cavadee entonneront ainsi le chant pieux “vetrivel muruga nukku araharogarah” (“la gloire à toi, Dieu Muruga”).