En dépit des apparences, le torchon brûle au plus haut niveau de la Banque de Maurice. Ainsi, le First Deputy Governor, Renganaden Padayachy, membre honoraire de Lakwizinn du Prime Minister’s Office, est au centre de la controverse, confirmant des signes de haute tension entre les principaux protagonistes.

Des Minutes of Proceedings d’une réunion de haut niveau à la Banque de Maurice à fin juillet en font foi, le First Deputy Governor brandissant des extraits du Bank of Mauritius Act 2004 pour se faire comprendre. Ainsi, mention est faite dans ce document que « the First Deputy Governor further stated that any correction made on a document signed by him should also bear the proper signature, failing which the matter would be reported to the Board or could even be reported to ICAC ».

Pour tenter de calmer le jeu, le Second Deputy Governor s’est caché derrière le nouvel organigramme à la Banque centrale en soulignant que « any officer signing a document that he or she is not supposed to sign should bear the responsibility and that the Deputy Governors would not be responsible for any wrongdoings ». L’interprétation de ce nouvel incident sivle le gouverneur de la Banque de Maurice, qui n’est pas sur la même longueur avec le First Deputy Governor depuis des mois déjà…