« Le Workers’ Right Bill sera promulgué avant la tenue des élections », a affirmé le ministre du Travail, Soodesh Callichurn, lors d’une conférence de presse le samedi 10 août à Port-Louis.

Il se demande comment certains peuvent dire que le gouvernement amende cette loi en raison des élections. Alors que, relève-t-il, « déjà en 2014, le gouvernement avait, dans son manifeste électoral, rédigé un projet de loi pour mieux protéger la population »

Donnant la réplique aux membres de l’opposition, Soodesh Callichurn a signifié que « l’intention du gouvernement n’est pas de fuir devant ses responsabilités mais de prendre des mesures dans l’intérêt des travailleurs ».

Le ministre a lancé un appel au public pour « ne pas tomber dans la démagogie de l’opposition » car, assure-t-il, avec le Workers’ Rights Bill « travayer pou vinn mari ».

S’agissant des craintes ou manquements qui peuvent être rattachés à cette loi, Soodesh Callichurn a tenté de rassurer la population : « Si effectivement le gouvernement avait raté quelque chose, si le besoin se fait ressentir, rien n’empêche que de nouveaux amendements soient apportés ».