Le Lord-maire, Mamade Aniff Kodabaccus, a procédé hier après-midi, à l’inauguration de la dixième bibliothèque régionale municipale. Ce tout dernier lieu de lecture, qui dispose également de trois ordinateurs que pourront utiliser ceux qui le fréquentent, est situé à la rue Ste-Marie, Ste-Croix.
La municipalité projette d’ouvrir une onzième à Cité-La-Cure, a indiqué le Dr Kodabaccus. « Pour nous, à la direction de la mairie de Port-Louis, c’est la confirmation de notre politique de décentralisation de la lecture. Avec nos bibliothèques régionales et nos deux bibliobus, nous touchons les enfants des coins les plus éloignés et les plus défavorisés », a-t-il déclaré.
Dans leur allocution, les personnalités qui sont intervenues au micro, notamment le Lord-maire, le conseiller Bissessur, responsable de la Commission Bibliothèque pour le compte de la mairie, la ministre Mireille Martin et la PPS Aurore Perraud, ont tous parlé des dividendes que les écoliers et étudiants peuvent récolter en s’adonnant à la lecture. « L’informatique, c’est bien, mais rien ne vaudra la lecture, qui vous fait voyager, comprendre le sens des mots, connaître exactement leur orthographe », a souligné Aurore Perraud, s’adressant en sa qualité d’enseignante. Elle a mis en garde les jeunes étudiants qui, à force d’avoir recours aux SMS, se laissent inluencer et utilise ce type de langage codé dans leurs rédactions.
De son côté, Mireille Martin a relaté deux expériences qu’elle a vécues dans son enfance, où la lecture l’a aidée, notamment quand elle a fait une mayonnaise pour la première fois et quand elle s’est retrouvée en danger dans une piscine.