Immobilisée pendant de longues semaines à la suite d’un grave accident de la route dans lequel elle a failli laisser sa vie, Leela Devi Dookun-Luchoomun reprend graduellement, depuis la semaine dernière, ses activités politiques. Après avoir fait face à la mort, elle affirme avec philosophie que « la vie est imprévisible ». « N’importe quoi peut vous arriver à n’importe quel moment. Parfois on prend ce qu’on a pour acquis. J’ai réalisé comment l’encadrement familial est important. J’ai l’impression que dans la vie, we take for granted beaucoup de choses. We must appreciate life as it is and not take things for granted », lance-t-elle. Dans cet entretien qu’elle nous a accordé la semaine dernière, elle revient sur son accident et commente quelques grands thèmes de l’actualité.
Vous venez de reprendre vos activités après un long congé suivant votre accident de la route, que ressentez-vous après cette épreuve difficile ?
Premièrement je suis très réconfortée par la sympathie des gens. Je sais que dans des moments difficiles les gens accordent normalement leur soutien. Je ne m’attendais pas à ce que cela prenne une telle dimension. Cela m’a beaucoup touchée – le soutien des mandants, des amis, des amis de classe, de tous les membres de la famille. Je réalise que mes proches, surtout mon époux et mes enfants, ont dû passer des moments très difficiles. Il y a eu une solidarité franchement formidable en ma faveur venant du leader de mon parti et de ses membres. Il y a eu la visite du président, du Premier ministre et des autres membres du parlement indépendamment de leurs bords politiques. Je suis convaincu que tout cela m’a donné un courage pour remonter la pente. Au départ je n’étais pas au courant. Par la suite, on m’a raconté et j’ai pris conscience de tout cela. Tout cela m’a sincèrement touchée et je voudrais du fond du coeur leur dire merci. J’ai une pensée spéciale pour les médecins et tout le personnel de l’hôpital qui m’ont entourée. Il y a de très bons médecins à Maurice et le personnel médical abat un travail extraordinaire avec dévouement. Ce ne sont pas que des paroles mais un témoignage d’une expérience personnelle que j’ai vécue.