Ce n’est que le lundi 28 octobre que la Cour suprême rendra son jugement dans l’affaire qui oppose l’Etat à Rezistans ek Alternativ, concernant l’obligation de déclarer son appartenance ethnique pour être candidat aux élections générales.

Les membres de Rezistans ek Alternativ se sont, une nouvelle fois, présentés en cour, où leur avocat, Me Rex Stephan, a présenté une motion. L’affaire sera appelée et pris sur le fond cet après-midi.

À savoir que les membres de ce parti ont juré un affidavit en Cour suprême, hier, demandant au Chef juge d’ordonner l’inscription de leurs noms et celui de leur parti sur les bulletins de vote pour les prochaines élections.

Pour rappel, la candidature des membres de Rezistans Ek Alternativ et de certains indépendants ont été rejetées par la Commission électorale lors du Nomination Day, le 22 octobre.

L’enregistrement de ces derniers a été invalidé car ils n’avaient pas accepté de déclarer leur appartenance ethnique.

L’Etat a déjà soumis un contre affidavit dans cette affaire alors que la Commission électorale le fera cette après-midi.