Photo d'illustration

Le Senior News Editor de Top FM, Murvind Beetun, avance que des individus se présentant comme des policiers ont tenté de l’intimider hier soir devant son bureau.

Dans une “precautionary mesure” logée aux Line Barracks, le plaignant, âgé de 30 ans, avance que vers 17h40, il est arrivé devant son bureau à bord de sa voiture et qu’alors qu’il s’apprêtait à descendre du véhicule, un 4×4 de couleur grise s’est arrêté à sa hauteur.

Un homme « bien bâti » aurait alors ouvert sa portière avant de lui lancer : « Nou ena pou fouy ou la. » Au même moment, un autre individu à bord du 4×4 aurait dit : « Dir li lapolis sa. » Le premier « policier » lui aurait alors déclaré : « Lapolis sa. Enn routine check sa. »

Murvind Beetun a cependant refusé que ces individus le fouillent ou inspectent sa voiture, leur demandant de produire leur insigne, ce qu’ils ont refusé de faire, tout en insistant pour inspecter la voiture.

L’employé de presse a alors tenté de fermer sa portière, mais le policier l’en a empêché. Le ton est monté entre eux et des personnes se trouvant près d’une boutique se sont approchées pour s’enquérir de la situation. Le 4×4 a alors quitté les lieux.

Murvind Beetun dit ignorer l’intention de ces individus. Il a également donné à la police le numéro de la plaque d’immatriculation du véhicule.

Les Police Headquarters confirment que le 4×4 appartient à la police, mais elle n’est pas en mesure de déclarer à quelle unité il a été attribué.

Une enquête interne a été ouverte pour savoir qui a donné des instructions pour fouiller la voiture de Murvind Beetun.