En marge des élections générales, le 7 novembre, le leader du MMM, Paul Bérenger, a lancé un  »warning » à Mauritius Telecom et aux responsables du projet Safe City concernant les censures « déguisées » sur les réseaux sociaux.

« Pou ena pou rann kont apre eleksion », a-t-il affirmé face à la presse ce samedi 12 octobre à Ebène.

“Nous dénonçons les censures déguisées dont se sert le gouvernement, surtout sur Facebook. Nous avertissons Mauritius Telecom et le chef de la police”.

Concernant les candidats du MMM aux élections, Paul Bérenger a reconnu avoir une représentation féminine “insuffisante”. Il garantit toutefois avoir “choisi nos candidats dans la démocratie et le respect mutuel”.

La liste complète des candidats devrait être révélée ce dimanche, a souligné le leader du MMM.