Le MMM a présenté, le mercredi 16 octobre face à la presse, 20 mesures prioritaires qui seront mises en oeuvre « le plus tôt possible », si les mauves remportent les élections générales.

En haut de liste : le remplacement de la Prevention of Corruption Act et de l’ICAC, afin de mieux lutter contre la corruption. A cet effet, une véritable loi sur le financement politique est envisagée.

S’agissant des drogues, le MMM propose une nouvelle approche envers les consommateurs et l’institution d’un Select Committee sur l’usage médical et récréatif du cannabis. Le remplacement de l’ADSU est également à l’agenda.

La pension sera, elle, alignée au salaire minimum. De plus, un ministère de Senior Citizens Affairs sera créé.

La refonte de la télévision nationale est évoquée de même que l’amendement à The Freedom of Information Act.

Allocations aux mères, aux jeunes chômeurs, remboursement dans l’achat de certains médicaments, hausse de l’allocation pour les traitements à l’étranger sont également préconisés.

Ci-dessous les 20 mesures :