« La politique est un engagement total. Elle est ouverte à tout citoyen, et on peut s’engager de mille et une façon. La politique, c’est un des moyens d’être au service de son pays ».

C’est ce qu’explique Fabrice David, 39 ans, qui se lance dans l’arène politique cette année comme candidat de l’Alliance Nationale pour la circonscription No 1 (Port-Louis Ouest/Grande-Rivière Nord Ouest).

Il met en lumière l’enjeux de ces élections, le temps d’une rencontre au jardin de Pamplemousses. Fils de James Burty David, il s’engage à non seulement amener du sang neuf en son parti, mais à être la voix de sa circonscription, surtout auprès des jeunes. « Je m’engage à être un député de proximité ».

Selon lui, la préoccupation sociale reste un enjeu de taille dans sa région. « Un jeune me disait que nous voyons la drogue synthétique mais ne voyons pas de terrain (de foot) synthétique« , relate-t-il. « Notre peuple a été prisonnier d’une mauvaise gestion ». 

Donner à la jeunesse, au secteur sportif, à la culture, ainsi qu’aux femmes, les facilités, dont ils ont besoin fait partie de son cheval de bataille dans cette course politique.

Inquiet de la dette publique du pays, il est d’avis que le climat économique doit être revu et qu’il est temps de redonner la confiance à la nation. « Je rêve d’une île Maurice durable, équitable, sociale, où la jeunesse aura retrouvé l’espoir ».