Jeune entrepreneur populaire notamment pour ses vidéos postées sur Internet, Oliver Thomas s’est joint à l’arène politique pour les prochaines législatives de 2019 dans la circonscription No 20 (Beau-Bassin/Petite Rivière), et ce, comme indépendant. Son slogan : #Krwar.

Une marque de vêtement en son nom, un projet écologique basé sur le recyclage et, aujourd’hui, la politique. A cet effet, ce jeune homme de 26 ans est certain qu’il y a une alternative dans la politique. Et selon lui, c’est le changement que de nombreux jeunes souhaitent voir.

Élection après élection, comme de nombreux jeunes de son âge, il se dit las de la situation politique actuelle.  “Les partis présents ont perdu toute crédibilité vis-à-vis des jeunes à cause des monopolisations”, fait-il ressortir.

“Gouvernman ena bann gro proze alor ki pa pe kapav gard twalet piblik propre”, déplore-t-il. C’est pour contrer ce mécanisme en répétition qu’il a souhaité se lancer en indépendant dans sa région. “Si mo align mwa ek bann parti politik, mo lavwa tegn », lance le jeune homme.

S’engager auprès des jeunes, relancer l’entreprenariat à travers une économie circulaire dans sa circonscription et le recyclage constituent son cheval de bataille dans cette course politique.

Présent sur le terrain dans sa région depuis ces dernières années, il est d’avis qu’il est temps de donner la chance aux voix émergentes, et plaide pour que la population en général revoit sa perception sur les partis traditionnels. “Seki nou trouve, seki sa bann dimoun-la pa’nn akonplir gran soz apart amenn nou pei ver det piblik”.

Il se dit également serein dans cette bataille et garde confiance dans sa région ainsi que les jeunes derrière lui. « Je pense que j’ai toutes mes chances d’être élu ».