En marge des prochaines élections générales anticipées, Rezistans ek Alternativ, en étroite collaboration avec le Centre for Alternative Research and Studies (CARES) et d’autres mouvements sociaux, consultera demain les jeunes Mauriciens à l’occasion d’un congrès national de la jeunesse. Ce rendez-vous se tiendra au Café Théâtre de Rose-Hill de 10 à 13 h. Leur principal objectif : recueillir les aspirations et comprendre les attentes de la jeunesse mauricienne en vue de ficeler leur manifeste électoral.
Depuis quelque temps déjà, une campagne de mobilisation a été enclenchée au niveau national en vue de faire salle comble demain pour ce congrès de la jeunesse. Des invitations ont été lancées sur la toile, à travers notamment le réseau social Facebook, afin que les jeunes situent l’importance et l’enjeu de ce rassemblement à Rose-Hill. « Il est essentiel que les jeunes se rencontrent et discutent d’une alternative pour une meilleure société. Partou zordi, nou pe trouv bann zeness kouma pe dibout pou enn meyer societe. Zot kouraz enn inspiration ek enn rapel ki nou oussi nou bizin dibout ek azir pou nou lavi ek nou societe. Ine arriv ler pou aret zis koze ek dir nou pa dakor. Il est grand temps que les jeunes participent plus activement tout en apportant leur contribution à ce combat pour une meilleure société. Si to anvi ki bann zafer sanze, se a twa et a sakenn antre nou pou fer li. Li nou responsabilite pou fer tann nou lavwa antan ki zeness. » Tel est le message lancé par Rezistans ek Alternativ à destination des jeunes pour ce congrès placé sous le thème d’INDABA, inspiré du langage zoulou et voulant dire “Zwenn pou diskit bann size importan ki concern nou !”. Cet appel prend tout son sens avec les idées de la jeunesse tenues en considération en vue de la concrétisation du manifeste électoral de cette plate-forme, réunissant les militants de gauche et qui  envisage de présenter des candidats dans chaque circonscription pour le scrutin à venir. « Les jeunes auront leur mot à dire pour ces élections générales. D’ailleurs, selon les statistiques, la jeunesse mauricienne, soit les 18-30 ans, représente 50% de l’ensemble de l’électorat. Ce pourcentage est vraiment énorme. Nous avons décidé de tenir ce congrès pour présenter les grandes lignes de notre projet de société et écouter les idées de ces jeunes afin d’y apporter des modifications », déclare Michel Chifonne, membre de Rezistans ek Alternativ, avant de confirmer que de nombreux jeunes seront alignés en tant que candidats au nom de ce mouvement.
« Notre manifeste ne représentera pas uniquement les idées des candidats de Rezistans ek Alternativ. Celui-ci sera basé sur les aspirations des jeunes. Par contre, nous apporterons la touche politique nécessaire à ce manifeste », ajoute Michel Chifonne dans un entretien accordé au Mauricien. D’autre part, au cours de cette journée de consultations, demain au Café Théâtre de Rose-Hill, des représentations de plusieurs artistes sont aussi à l’agenda.