C’est aujourd’hui à 13h à Beau Plan que sera donné le premier départ du championnat national du contre-la-montre par équipes. Un exercice sans grand attrait puisque le titre n’est pas assorti d’un maillot ou d’un signe distinctif quelconque. Mais il n’empêche que cet exercice pourrait permettre de voir à l’oeuvre des prestations assez intéressantes. Et à ce petit jeu, c’est le VCJCC-Bank One qui fait figure de grand favori.
Ayant fait l’impasse sur les trois dernières éditions de ces championnats, le club de Curepipe ne viendra pas pour admirer le paysage. Valeur du jour, c’est sans doute la meilleure formation. Avec ses deux nouveaux champions — Yannick Lincoln et Sébastien Tyack —, son ancien champion de Maurice juniors Matthieu Le Blanc, et Armand Lecourt, lui aussi étant déjà monté sur le podium du chrono national, et Fabien Halbwachs, c’est assurément une équipe à prendre au sérieux pour le titre.
D’autant que, jusqu’ici, seul Armand Lecourt est apparu en deçà de sa forme habituelle. Mais le VCJCC-Bank One a un avantage : celui de se comporter en équipe. Tous regroupés autour du leader Yannick Lincoln, bonne tenue de route : les feux sont donc au vert pour les Curepipiens. D’ailleurs, il ne faudra pas s’étonner si cette formation s’offre le titre après les 35,4 km. Ils sont parfaitement armés pour.
Mais attention ! Personne d’autre ne viendra avec la fleur au fusil. Les Nordistes du VCP en premier. L’année dernière, ils avaient été déclassés — à juste titre — de la deuxième à la troisième place. Cette année, Mike Chong Chin, inusable leader de la formation nordiste, voudra démontrer qu’il n’a rien perdu de sa superbe. Au même titre que Jean-Hugues Labonne, qui revient après un an d’absence et qui a montré des signes de progrès (deuxième place lors de la deuxième étape du Colin Mayer Classic, 10e au général de l’épreuve). Cette équipe, sous l’impulsion de son leader, pourrait bien être la surprise de la journée de demain.
Et les autres dans tout ça ? L’équipe qui paraît mieux armée pour espérer tenir tête au VCJCC-Bank One est bien le BRSC-Isostar. Deux gros rouleurs, Thierry David et Steward Pharmasse, deux jeunes qui ne sont pas trop mal non plus, avec Hubert Perdrau et Grégory Piat, et un poursuiteur en la personne de Sébastien Hacques, et le cocktail pourrait fonctionner.
Un petit coup d’oeil sur l’UCRH, tenante du titre. Cette année, ce n’est pas vraiment la même équipe. Realdo Jessuren n’est plus là, Yolain Calypso semble avoir raccroché le vélo, Hugo Caëtane n’a repris l’entraînement que récemment.
A priori donc, le rôle du poil à gratter devrait donc revenir au BRSC-Isostar. Sauf que l’UCRH peut compter sur un quatuor de rouleurs, avec Cédric Passée, Pascal Ladaub, Michael Khedoo, étonnant troisième des championnats nationaux du contre-la-montre individuel la semaine dernière, et Stéphano Ollivier. Caëtane sera le cinquième homme.
Parallèlement au chrono par équipes, les dames seront en action. À l’arrivée, on désignera la championne de Maurice du contre-la-montre individuel. Le parcours, long de 11,4 km, est celui de la BCE Challenge Cup. Départ à Beau-Plan, une boucle au rond-point de Terre Rouge, et l’arrivée sera jugée à Beau-Plan. Ici, tout semble indiquer qu’Aurélie Halbwachs sera la grande gagnante. Sauf incident, personne n’arrivera à la détrôner de son piédestal.