Dans le cadre d’une International Creative Essay Competition célébrant le 800e anniversaire de la signature de la Magna Carta, la jeune Mauricienne Kayseka Geerjanan, élève en Form III à la Sodnac SSS, a été élue lauréate pour le continent africain dans la catégorie des juniors (11-14 ans). Damon Duchenne, du John Kennedy College, a, lui, été élu Runner-Up pour le continent africain dans la catégorie senior (15-18 ans).
À l’occasion de la célébration du 800e anniversaire de la signature de la Magna Carta, la English-Speaking Union, en partenariat avec le Royal Holloway, University of London, a lancé « My Magna Carta », un concours international de compositions créatives. Considérée comme l’un des documents juridiques les plus importants pour le développement de la démocratie moderne, la Magna Carta (voir encadré) a marqué un tournant crucial dans la lutte pour assurer la liberté.
Des élèves âgés entre 11 et 14 ans (catégorie junior) et entre 15 et 18 ans (catégorie senior) de Royaume Uni, des pays membres de la English Speaking Union et du Commonwealth avaient ainsi été invités à créer leur propre Magna Carta pour le 21e siècle. Ce document avait eu pour objectifs, entre autres, de sauvegarder et promouvoir les droits, les privilèges et les libertés de leur pays respectif ou du monde entier.
Deux lauréats (un parmi les Juniors et un parmi les Seniors) devaient être sélectionnés dans chaque continent. La République de Maurice avait présenté 83 élèves. Le ESU Headquarters de Londres a déclaré que c’est Kayseka Geerjanan, de la Sodnac State Secondary School, qui est la lauréate pour le continent africain dans la catégorie des Juniors. Damon Duchenne du John Kennedy College a été élue Runner-Up pour la catégorie senior pour l’Afrique.
Âgée de 14 ans, Kayseka Geerjanan s’intéresse à la musique, la lecture et l’écriture. Elle participe pleinement aux activités extrascolaires de son collège, et a récolté jusqu’ici plusieurs récompenses pour sa participation à des concours d’élocution ou d’orthographe en anglais, dont un à la Rama Krishna Mission. Depuis ses 12 ans, la fille cadette de la famille Geerjanan, de Highlands, enregistre également des chansons en bhojpuri. Pour cause, son père Amit est compositeur et tient un studio d’enregistrement, alors que sa mère écrit des chansons. Kayseka Geerjanan vient d’ailleurs d’enregistrer un album solo intitulé « Mon Arc-en-ciel » dans lequel elle interprète des chansons en hindi, kreol, bhojpuri et anglais. L’album sortira dans un proche avenir.
Kayseka Geerjanan avait quitté Maurice lundi dernier pour participer à la finale du concours. Les résultats ont été connus hier et la lauréate pour le continent africain rentre au pays dimanche.