Ce vendredi soir, la prestation de Jane sera suivie par des milliers de téléspectateurs mauriciens abonnés aux chaînes satellitaires. Les antennes paraboliques qui fleurissent sur les maisons en disent bien long… Une pensée saugrenue vient à moi : si notre télévision nationale n’existait pas, cela changerait-il quelque chose pour le Mauricien téléphage ? Hormis les émissions de création artistique et des velléités historiques… je m’en ficherais pas mal. Et je ne serais pas la seule.