De nos jours, nombreux sont les endroits où les artistes locaux peuvent jouer en live. Pubs et bars, entre autres, donnent la chance aux locaux de s’exprimer et de se faire connaître : Sunset Garden, Enso, Coral Tree, Kenzi Bar, Backstage ou encore The Irish. Des endroits qui comblent le manque de structures adaptées pour les concerts.
Les bars et les pubs font aujourd’hui office de plates-formes artistiques, comblant en quelque sorte le manque de structures adaptées pour les concerts. Du pain bénit pour les artistes, qui y trouvent une scène pour se produire et une façon de se faire de l’argent. “S’il n’y avait pas ces endroits-là, le gouvernement devrait me donner une pension pour que je survive”, confie Menwar, un habitué des performances en live dans les pubs et les bars. Car ce sont ses performances scéniques dans ces lieux qui lui permettent de gagner sa vie. Fahreinheit Jean, du groupe Riddim Factory, abonde dans le même sens. “Sa bann baz la, si pena sa, artis mor”, dit-il tout simplement.
“Ce sont des lieux supplémentaires pour les artistes; ils sont nécessaires”, confie, pour sa part, Eric Triton. Pour avoir été dans le circuit depuis plusieurs années, ce dernier y trouve de nombreux bénéfices, notamment celui de faire des rencontres intéressantes qui peuvent donner un coup de pouce au niveau professionnel. “Jouer dans des endroits comme ceux-là te permettent de rencontrer des organisateurs de concerts ou des gens qui ont des bars avec le même concept à l’étranger. Cela peut créer des ouvertures et t’emmener loin”, dit le chanteur.