Alors que l’Iran pouvait espérer une qualification en cas de résultat favorable dans l’autre rencontre du Groupe F, les Bosniens n’avaient que leur honneur à défendre pour leur première participation à une Coupe du Monde de la FIFA.
Ce sont pourtant ces derniers qui passent à l’attaque dans ce combat perdu d’avance. Muet depuis le début de la compétition, Edin Dzeko se fabrique un souvenir sur un tir de sniper dans le petit filet (1:0, 23′). Voilà qui contraint la Team Melli à une riposte immédiate. Masoud Shojaei sort l’artillerie lourde, mais la balle ricoche sur la transversale (24′). 
Habituées à jouer retranchées, les troupes de Carlos Queiroz ne parviennent pas à se transcender sur le front adverse. Ils se tirent même une balle dans le pied dans leur propre camp avec une mauvaise relance un quart d’heure après la pause. Placé en embuscade, Miralem Pjanic intercepte et conclut d’une frappe chirurgicale 2:0 (59′). 
Reza Ghoochannejad finit tout de même par inscrire son nom au tableau d’honneur (2:1, 82′), mais sa joie est aussitôt ternie par le contre assassin d’Avdija Vrsajevic (3:1, 83′). Aucun regret à avoir pour les Iraniens, l’Argentine et le Nigeria se sont qualifiés ensemble à Porto Alegre.
Homme du Match : Edin Dzeko (BIH)