Nous cherchons « la tête dans le guidon, à bord d’un bateau qui prend de l’eau » de nouveaux piliers économiques, empressés d’atteindre cette fameuse « high income economy », quitte à prendre des raccourcis fort dangereux. Nous avons à l’île Maurice un potentiel unique dans deux domaines, malheureusement hors de nos radars, que nous découvrirons ensemble.
L’île Maurice possède deux « unfair advantages » (ce qui ne peut être facilement acheté ou copié) par rapport à nos compétiteurs ;
 Notre insularité
 Notre diversité sociale
Les deux domaines à forte valeur ajoutée dans les années à venir sont l’adaptation aux changements climatiques, et le savoir-vivre ensemble.
Maurice, nation d’expert du Changement climatique
Nous avons un avantage concurrentiel, notre insularité. Nous sommes les plus vulnérables, et serons les premiers à faire face aux changements climatiques de grande ampleur.
Nous pouvons développer un savoir-faire, qui pourra être exporté aux gouvernements, institutions, entreprises du monde entier afin de les accompagner dans l’adaptation aux Changements climatiques.
Des technopoles de « climate jobs » à Maurice permettraient aux centres de recherche, universités, entreprises du monde entier d’élaborer la recherche et le développement de l’adaptation aux changements climatiques à l’île Maurice, avec le soutien de toute la nation ; ce paradis où l’on aurait appris à s’adapter aux changements climatiques, deviendrait la « Silicon Valley » de la transition énergétique.
Maurice, nation d’expert du vivre-ensemble
Nous avons un avantage concurrentiel, notre diversité sociale. Nous avons su construire notre vivre-ensemble, lorsqu’on connaît les crises sociétales contemporaines, et l’incapacité des sociétés à amener des solutions pérennes.