Florence Hue, née en France, est éducatrice depuis 1994. Elle assure discrètement la promotion de l’Ecole à journée continue, qui, pour elles, permet d’améliorer l’égalité des chances pour des enfants en axant l’enseignement sur le temps libre.
Depuis 2008, elle travaille pour la ville de Bienne. Elle est responsable d’une Ecole à journée continue. En 2011, Florence est nommée responsable pédagogique de l’EJC Dufour. Elle a très vite pris conscience des problèmes et y développe entre autres des ateliers de créativité alliant pédagogie et activités créatives. En Suisse alémanique, nous dit-elle, « les enfants ont école seulement le matin, voire en début d’après-midi. Les Ecoles à journée continue (EJC) sont des institutions rattachées à certaines entités scolaires. Elles reçoivent des enfants scolarisés sur inscriptions des parents, mais ne sont pas obligatoires. Les prises en charge sont financées par le canton, la ville, et les parents en fonction du salaire. Si les parents n’ont pas les moyens financiers, le service social prend le relais… » Ce nouveau type d’école accueille les enfants de 4 à 12 ans. L’accent est mis sur le temps libre. C’est un facteur extrêmement important pour mettre en place des activités qui aident les enfants à s’épanouir, nous dit Florence. « Nous assurons aussi le suivi des devoirs afin que l’enfant soit libre le soir avec ses parents, même si nous ne prenons pas la place de ces derniers. L’EJC vient aussi en aide aux parents qui ne maîtrisent pas assez la langue du pays et ne peuvent pas assurer le suivi scolaire de leurs enfants. Autre avantage de l’EJC : un personnel qualifié (éducateurs, institutrices, aide socio-éducative…) et on travail en réseau pour ne pas marginaliser les enfants et les garder dans la mesure du possible dans la mixité et dans leur milieu. »
Qu’est-ce qu’une école a journée continue pour ceux qui ne connaissent pas la formule ? On pourrait la qualifier comme un espace de vie où les enfants peuvent vivre et apprendre. Le déroulement de la journée dans une école à journée continue s’oriente selon un concept pédagogique qui comprend la formation, l’éducation, l’instruction, le soutien et l’accueil apportés aux élèves en dehors des horaires scolaires. L’EJC dans laquelle Florence Hue a pour mission le développement pédagogique des enfants est la plus grande du canton de Berne. Au centre-ville de Bienne, Florence reçoit des enfants bilingues dont 80 % sont issus de l’immigration. Elle qualifie son lieu de travail « d’entre – deux »  reliant l’école et la vie familiale. Un « lieu qui offre du lien ».
Une école de la vie
Dans cette école un peu buissonnière, l’apprentissage n’est plus dans les valeurs normatives de la compétition. C’est dit-elle « un grand melting-pot que nous accueillons comme une chance, car ici le racisme n’existe pas. Preuve que nous pouvons développer des « savoir-vivre » ensemble en respectant les différences et les valeurs humaines solidaires… » Dans « Les Ecoles à Journée Continue » les enfants s’adonnent à diverses activités créatrices dont la peinture, le dessin, la mosaïque, l’expression corporelle, le théâtre. En outre, ils peuvent faire du sport, des jeux libres. Il existe aussi les sorties pour découvrir le patrimoine historique et culturel dans l’environnement local de la ville. Le but n’est pas de forcer les enfants à entreprendre telle ou telle activité, mais les motiver et les rendre autonomes dans leur choix. Elles amènent « Jeux et savoir-être ». « Les enfants ont des moments de jeux libres avant et après les repas, ainsi que pendant les modules de l’après-midi lorsque les devoirs sont terminés. Dans ce sens, nous avons aménagé les locaux de façon adéquate. Chaque enfant peut s’y rendre selon ses besoins et envies… » Les jeux de groupes, nous dit Florence Hue, favorisent de manière ludique l’intégration de règles simples, comme apprendre à se positionner dans un groupe pour découvrir l’entraide et la collaboration. Le rôle de l’adulte est essentiel pour aider l’enfant à réfléchir, à évaluer une situation et à trouver une stratégie pour dépasser ce qui peut faire blocage. L’école à journée continue est un vrai laboratoire. Les enfants scolarisés qui y sont inscrits peuvent se livrer à toutes sortes d’activités pédagogiques.