À la fin du mois, une exposition intitulée “Dialogue in the Dark”, importée d’Allemagne, viendra sensibiliser les Mauriciens sur l’inclusion des non-voyants dans les activités plus valorisantes. Les organisateurs entendent à long terme employer des malvoyants comme formateurs. La perception générale veut que malgré une formation universitaire, les personnes en situation de handicap se voient…

Ce contenu est réservé aux niveaux :Abonnement annuel (paiement via Paypal ou virement bancaire), Abonnement mensuel (paiement via Paypal) et Abonnement pour 6 mois (paiement via Paypal ou virement bancaire)
S’inscrire
Log In